Livres et chroniques sur Paris

Avec Michou, Montmartre est toujours une fête

Juin 2014. Avant de répondre à nos questions, Michou a tenu à préciser pour nos amis :

Avant toute chose, ne dites pas à ma mère que je suis homosexuel….

Donc, les amis soyez discrets….
michou 02

Cette déclaration était comme il se doit ponctuée d’un grand éclat de rire car avec Michou « La vie est belle ». Nous avons eu le bonheur de pouvoir l’interviewer dans un de ses bistros favoris, à Montmartre, à deux pas de la mythique place des Abbesses. C’est là que nous l’avons rencontré et bu avec lui une coupe de champagne avant de lui poser quelques questions.

Question n°1 : Sur le site internet de votre établissement on peut lire Michou « celui qui donne des couleurs à vos nuits blanches ». Mais pour vous tout est en bleu, pourquoi ?

Michou : Comme chacun doit le savoir aujourd’hui, cette couleur m’est venue d’une rencontre avec un Schtroumpf. Il y a aussi d’autres hommes bleus comme ceux du désert, les Touaregs… Seule exception, pour les grandes soirées blanches organisées par mon ami Edith Barclay à Saint Trop., je me suis plié à l’impératif de notre hôte, en mettant une veste blanche, je ne pouvais pas faire moins … mais … le dessous était tout bleu….

Chanson écrite par Jean Larriaga ; édition Claude Carrere, interprétée par Michou.

Chanson écrite par Jean Larriaga ; édition Claude Carrere, enregistrée par Michou.

Question n°2 : Vous avez poussé la chansonnette à vos débuts. Vous pouvez nous en dire quelques mots ?

Toujours pour s’amuser, un ami m’a composé des chansons, et notamment « Moi, j’suis MichouMi figue mi raisin ». Avec les amis nous aimions faire des imitations… Avec une petite barrette glissée dans mes cheveux blonds, j’ai chanté comme France Gall « Je suis un bébé requin… ». Pendant 20 ans, j’ai été une merveilleuse Brigitte Bardot notamment à Berlin, au Japon, au Brésil… bien avant les footballeurs. Je terminais presque nu. J’avais de belles fesses les mêmes que les siennes. D’ailleurs BB appréciait mon imitation. Elle disait Michou tu as de belles fesses aussi belles que les miennes. Nous nous ressemblions et… dit-il en riant… nous nous ressemblons encore…. Mes garçons, que j’ai baptisé les Michettes ont le sens de l’imitation. Ils sont fabuleux et jamais vulgaires. Nous avons accueilli, dernièrement, une Nolwenn Leroy fantastique… que j’ai habillée en costume breton… comme il se doit… J’ai eu la chance d’être un grand ami de Jacques Brel… Mon idole c’est Nana Mouskouri, une amie fidèle.

Question n°3 : Montmartre est donc devenu votre village ?

J’habite le très beau village de Montmartre depuis que j’ai dix neuf ans. Venu d’Amiens, à Paris, je me suis installé tout de suite à Montmartre. Le déclencheur a été la rencontre à mon arrivée à Paris avec une dame qui avait un bar en gérance. L’établissement de Madame Untel, repris en 1956, au 80 rue des Martyrs, est devenu MICHOU, un cabaret restaurant et Montmartre m’a adopté. Je rêvais… je rêvais d’avoir mon nom dans la rue et j’y suis arrivé. Maintenant Montmartre, c’est mon village… Mon succès, je le dois aux femmes. Je dis MERCI aux dames. Merci d’avoir été si curieuses et d’être venues avec leurs maris qui étaient réticents, qui avaient alors le trac. Il est vrai que les dessous de mes Michettes leur réservaient bien des surprises. Après mon Montmartre, si j’avais du habiter ailleurs, j’aurais aimé Saint-Germain, vers la rue de Buci, j’aime les endroits où il y a des petits bars, des bistros, des restaurant sympas qui font de la cuisine traditionnelle, des endroits où on fait la fête.

Michou toujours le sourire aux lèvres.

Michou toujours le sourire aux lèvres.

Question n°4 : Depuis plus d’un an une jeune femme vous suit, vous filme et peaufine un documentaire vous concernant. Vous êtes une star à Montmartre et bien au-delà, pas de fête sans vous  ?

C’est vrai, je suis en quelque sorte devenu une des Mascottes de Montmartre. Samedi 19 avril à 14h30, on m’a fait une surprise, qui m’a vraiment secoué… Il y avait au moins cinq cents personnes en bleu, des petits jeunes hommes avec des foulards bleus. Ils m’ont fait une ovation. Ils se sont rassemblés place des Abbesses pour ce qu’ils appellent un flashmob, pour un Michou Day. C’était très émouvant ce rassemblement. En 2013, j’ai participé à la Vachalcade, une nouvelle édition d’un carnaval qui avait été créé en 1897… En 2006, à l’occasion des vendanges de Montmartre, une cuvée Michou a été récoltée. Toutes les bouteilles étaient, cette année là, à mon nom. Je crois qu’elles n’étaient pas mauvaises et que La cuvée Michou s’est bien vendue. Montmartre aime faire la fête, moi aussi…
La vie est belle… YOUPI …

 

michou 03Question n°5 : Le monde de la nuit n’a-t-il pas changé ?

Tous les soirs à 20h. je reçois les personnes qui arrivent avec un beau sourire. Je ne dis jamais mes clients, je dis mes amis… et je leur dis MERCI. Mais c’est vrai, je me fais l’effet d’un dinosaure, c’est ce que nous nous disions avec Régine, fin mai, lors de sa première soirée guinguette au Balajo pour son retour sur scène. Le monde de la nuit a changé. Les nuits de Paris étaient animées par des personnages comme Jean Castel, Jean-Marie Rivière, Régine, moi-même… aujourd’hui les financiers sont au pouvoir, il n’y a plus d’âme dans les établissements de nuit. Je n’ai jamais voulu m’agrandir afin de ne pas perdre la convivialité, l’esprit des origines, le sens de la fête. Après mes 80 ans au Trianon avec de très nombreux amis, pour mon prochain anniversaire le 18 juin, je prévois une soirée très intime pour mes amis et un grand déjeuner, le midi, avec des personnes âgées. J’aime organiser chaque mois, depuis des années un repas pour les personnes âgées … et… vous savez, que maintenant j’en suis une…aussi… » dit-il en riant… « Je m’accroche… je m’accroche », ajoute-t-il sarcastique en joignant le geste à la parole.

 

Marie-Christine des Nautes de Paris en compagnie de Michou.

Marie-Christine des Nautes de Paris en compagnie de Michou: Merci Michou…

En bonus, voici une petite vidéo :

Photos : Dominique Germond

Commentaires

  • lajeunesse Daniel
    Comment posted on 10-19-2014 Reply

    Bravo Monsieur Michou ! Toujours aussi pétillant et, comme Montmartre, éternellement romantique…

Laisser mon commentaire

Leave a Reply to lajeunesse Daniel Cancel reply

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires

Recherche