Manifestations culturelles

André Derain « fait danser les cartes » au musée d’Issy

Costume du roi de coeur

Costume du roi de coeur

 

3 mai 2016. Nous voici au musée français de la carte à jouer à Issy-les-Moulineaux pour l’exposition « Quand Derain fait danser les cartes ; autour du ballet russe La boutique fantasque » présentée jusqu’au 10 juillet 2016.

La visite se fait sous la conduite d’Agnès Barbier conservatrice en chef du patrimoine, directrice du musée pour qui cet événement est l’aboutissement d’une longue quête.

Elle nous présente les quatre costumes de cartes à jouer enfin réunis et restaurés autour desquels a été mise en place cette exposition.

De nombreux documents inédits ont été réunis et prêtés, des maquettes, des dessins, des vidéos, de la correspondance, des photos, des peintures…

Le maire était présent pour suivre la présentation d'Agnès Barbier.

Le maire André Santini était présent pour suivre la présentation d’Agnès Barbier.

Une manifestation en trois parties

300costume derain DG7950400dessins de Derain DG7952300cartes à jouer DG7971

Les costumes, leur restauration et les cartes articulent ce parcours. Derain était fasciné par les cartes françaises en pied, le tarot et l’occultisme. Il aimait se tirer les cartes.

L’artiste qui a fréquenté le Bateau-Lavoir et les surréalistes a réalisé les costumes ainsi que les immenses décors de « La boutique fantasque » pour les ballets russes de Serge de Diaghilev. Il a également fourni des indications précises pour le maquillage de chaque personnage.

La reine de carreau un travail délicat de restauration;

La reine de carreau un travail délicat de restauration

La première représentation de ce ballet a eu lieu à l’Alhambra de Londres le 5 juin 1919, sur une musique de Rossini et une chorégraphie de Léonide Massine. Il sera représenté à l’Opéra à Paris, le 24 décembre 1919 et a, depuis, connu de nombreuses représentations.

Les costumes de la reine de trèfle, du roi de pique, du roi de cœur et de la reine de carreau, après avoir été retrouvés ont été acquis avec l’aide du FRAM Ile-de-France.

 

Les jeunes élèves restauratrice et leur enseignante Patricia Dal-Pra.

Les jeunes élèves restauratrice et leur enseignante Patricia Dal-Pra

De jeunes élèves de l’Institut national du patrimoine (Aubervilliers) ont participé au travail de restauration sous la conduite attentive de Patricia Dal-Pra.

Nous attendions quelques compléments d’informations et précisions de la part du musée qui ne sont jamais arrivés…

 

1aSans titre-1150 pix gbd copie

Commentaires

Laisser mon commentaire

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires

Recherche