Chanteurs et chanteuses de variétés parisiennes

Le Hall de la Chanson et Les Rugissants proposent « Chansons Nues »

 

Visuel du Hall de la Chanson créé pour l’ouverture en 2013

La nudité et la sexualité se sont toujours chantées au fil des siècles, l’équipe du Hall de la Chanson menée par Serge Hureau a préparé sous la direction et les arrangements de Grégoire Letouvet des Rugissants une soirée consacrée aux « Chansons nues » (ci-dessus, visuel créé pour la soirée : Hall de la chanson).
Un spectacle à ne pas manquer.

En voici l’annonce  : 

« Pour Chansons nues, une équipe artistique jeune et expérimentée s’en va déshabiller quelques chansons.

Au début du XXème siècle, le music-hall montre des femmes (chanteuses ou danseuses) dans une illusion de nudité par le subterfuge du collant « couleur chair ». Mais cet érotisme est présent dans la chanson depuis ses origines, travesti ou crûment exposé. On entendra dans ce spectacle musical aussi bien les chansons libertines du XVIIIe siècle, qu’ « Ouvre » chantée par la sulfureuse Suzy Solidor dévoilant ici son homosexualité, ou des chansons des répertoires de Juliette, Jeanne Moreau, Clarika, Brassens, un poème de Verlaine mis en musique par Ferré…

Mais si les chansons de ce programme s’affranchissent de tout puritanisme, elles auront pour point commun de chanter la noblesse du corps et des sens. Ne figureront pas dans « Chansons nues » les répertoires égrillards, les « gauloiseries » – toute chanson qui prenne l’excuse de la dérision pour masquer leurs profondes misogynie ou homophobie. (Spectacle déconseillé aux moins de 15 ans)

Les interprètes de ce spectacle (chanteurs comme musiciens) ne seront habillés que de musique, de lumière et d’un pudique tulle de scène.
Chant : Thylda Bares, Milena Csergo, Lucas Gonzalez et Olivier Hussenet (pour Le Hall de la chanson)
Musiciens : Grégoire Letouvet (piano, composition, direction), Léo Jeannet (trompette), Léo Pellet (trombone), Théo Philippe (sax alto), Rémi Scribe (sax ténor, sax soprane), Thibaud Merle (sax ténor, flûte), Corentin Giniaux (clarinette, clarinette basse), Raphaël Herlem (sax baryton), Alexandre Perrot (contrebasse), Jean-Baptiste Paliès (batterie) »

Spectacles thématiques et café chantant sont au programme de ce lieu qui aime faire chanter en choeur son public.

Le café chantant du 8 juin est consacré aux Egyptiens de la chanson, notamment Claude François, Dalida, Goerges Moustaki, Guy Béart et d’autres. la soirée sera animée par Olivier Hussenet (liste de chansons sur le site).

Dans le parc de la Villette, Le Hall de la Chanson, des variétés et des musiques actuelles s’est installé en 4 avril 2013, au Pavillon du Charolais, entre la Grande Halle et le canal de l’Ourcq. L’ancien café des Bouchers de la Villette, a successivement abrité le TILF (Théâtre International de Langue Française de Gabriel Garran) et le Tarmac (dédié à la scène internationale francophone). Depuis, ce nouveau lieu de la création artistique rythme avec talent les saisons afin de faire (re)connaître et (re)vivre le patrimoine de la chanson en France, en Europe et dans la francophonie.

Café chantant : Vendredi 8 juin, 20h : 10 euros avec une boisson

Chansons nues : Vendredi  15 juin 20h/ samedi 16 juin 20h dimanche 17 juin 16h,
Tarifs : Plein 15€ / réduit* 12€ / -26ans 10€ / -18ans et solidaire** 6€

Hall de la Chanson. Métro porte de Pantin, toutes les informations sur leur site : le hall.com

Si vous aimez les chansons légères nous vous proposons aussi notre vidéo

et notre article sur les chansons libertines :

vers 1900, paroles d’Eugène Héros et musique de Paul Delmet

n

Répertoire d’Yvette Guilbert; chanson enregistrée sur Gramophone en 1934

Commentaires

Laisser mon commentaire

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires