Manifestations culturelles actuelles à Paris

Paris reçoit un artiste tatoueur Maori venu de Nouvelle-Zélande

Le tatoueur Maori Mark Kopua est venu de Nouvelle Zélande avec son épouse et son apprentie qui a étudié durant trois ans à ses côtés. Il est membre du Conseil national des Arts de Nouvelle-Zélande.
Il a réalisé un volume tatoué pour l’exposition Tatoueurs, Tatoués qui est présenté actuellement au musée du quai Branly.

Le tatoueur Maori Mark Kopua devant son oeuvre réalisée pour l'exposition en compagnie du tatoueur suisse Filip Leu.

Le tatoueur Maori Mark Kopua devant son oeuvre réalisée pour l’exposition en compagnie du tatoueur suisse Filip Leu.

Taryn Te Uiva Beri a appris sous sa tutelle l’art du tatouage Ta Moko.

« Ce tatouage curviligne et spiralé, inspiré des crosses de fougère, était l’ornement de chefs et de guerriers… Il a subi des transformation au XXe siècle, influencée par les Européens…Il a survécu en tatouage faciale chez les femmes maories et a été repris par des membres de gangs…Il est élevé, aujourd’hui au rang de taonga, ou trésor national et inspire de nombreux artistes maoris. »
La jeune femme qui exerce en Nouvelle Zélande et en Australie présente ainsi dans le cadre de l’exposition  un projet sur le thème de la mère et l’enfant.

419projet5868

Photos: Dominique Germond

à voir également :

Le corps tatoué est un livre ouvert, une peinture de l’esprit.
et

Quai Branly : Tatoueurs et tatoués ont l’art dans la peau.

Commentaires

  • Trent
    Comment posted on 6-14-2019 Reply

    Plus tard, Roonui a decouvert les livres de l’explorateur Karl Van der Steinen qui a recense les tatouages polynesiens. Et puis, il s’est frotte a d’autres artistes en Nouvelle-Zelande ou au Japon.

    world vector. @vectormapper

Laisser mon commentaire

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires

Recherche