Rallyes pédestres

Elodie Poitrat-Thiais dévoile les émotions de la vie d’une femme

Une exposition qui réunit toutes les facettes de l’artiste

L’exposition présentée jusqu’au 19 mai, salle André Malraux, à Yerres (Essonne, à 24,4 kilomètres de Paris) retrace la vie d’une femme et exprime la Révélation de l’Invisible.

L’artiste ne s’est pas mise directement en scène

Elodie Poitrat-Thiais met en lumière les sentiments que les femmes connaissent tout au long de leur vie en y apportant sa touche personnelle.

Elle ne s’est pas mise directement en scène, même si ce sont en parti des émotions de sa vie qu’elle nous montre.

Elle a choisi des femmes qui collent aux sentiments agréables mais aussi parfois difficiles qu’elle voulait transcrire. A travers ses dessins et ses toiles, elle a mis en scène des facettes de l’existence d’une femme. 

Elodie Poitrat-Thiais en compagnie de la déléguée à la Culture Dominique Renonciat et du délégué à la vie sportive Michel Rousseau

Diplômée d’arts plastiques et d’histoire de l’art, elle utilise des techniques variées, crayon, acrylique, aquarelle, stylo, pastel, collage, calque ou encore sanguine pour retrouver la carnation de la peau. La plus belle illustration de cette technique qui a connu son apogée au XVIIIe siècle est le Nu choisi par la municipalité pour les affiches de l’événement. 

Du dessin, des peintures mais aussi de la mode

Deux robes créées par Elodie, ici avec son mannequin Vivi

Vêtue d’une des robes de soirée qu’elle a créée et réalisée, Elodie démontrait le professionnalisme de ses créations textiles. En effet au début des années 2010, elle s’orientait vers la mode et se formait à l’école ESMOD International Paris. Devenue styliste-modéliste spécialiste maille, du fait main et au métier à tisser. Elle déposait une technique de mailles entrelacées de tricot main à l’INPI, le modèle de robe ainsi créé lui valait le diplôme d’artisan d’art.

Veste en laine et bustier

En 2013, elle créait sa marque de vêtements et d’accessoires pour Femme A l’Orée d’Eden.

Depuis, elle a développé une technique inspirée de la dentelle de Calais arrivée en France au début du XIXe siècle. Elle travaille la dentelle avec des fils d’or, des perles et utilise ces créations pour sa collection de corsets et bustiers, de robes de mariée et de robes de soirée. 

Autour de l’artiste, des membres du conseils municipal et le Maire Olivier Clodong qui domine la situation

« Artiste au grand cœur »comme le soulignait le maire Olivier Clodong, elle est aussi militante. Elle a fait récemment un tee-shirt illustré par un de ses tableaux contre la violence faite aux femmes. Elle apporte son soutien à l’association Léa qui défend les femmes victimes de toutes formes de violence.

Horaires de l’exposition jusqu’au 19 mai : 14h-18h du mardi au vendredi ; samedi et dimanche 10h-12h / 14h-18h. 

A suivre la vidéo de l’inauguration :

A Yerres, Elodie Poitrat-Thiais expose

Commentaires

Laisser mon commentaire

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires

Recherche