Musique

Dick Rivers le rocker français venu de Nice sera enterré à Montmartre

Merci l’Artiste

Nous avons twisté chantant à tue-tête « Laissez-nous twister« , fredonné « Pas cette chanson » pour des amours d’un soir ou encore « Maman n’aime pas ma musique » pour nos essais infructueux de créer un groupe rock. Il a appartenu à nos jeunes années si trépidantes, insouciantes qui ont fait ce que nous sommes aujourd’hui. Ses chansons, il nous arrive encore de les fredonner. Merci l’Artiste.

Saint Pierre de Montrouge où se dérouleront les obsèques de Dick Rivers

Né en 1945, Hervé Forneri dit Dick Rivers est décédé le 24 avril 2019, le jour de ses 74 ans. Ses obsèques ont lieu aujourd’hui, 2 mai, à l’église Saint-Pierre de Montrouge à 15h30. L’inhumation aura lieu au cimetière de Montmartre dan la plus stricte intimité. Il rejoindra Michel Berger, Jean-Claude Brialy, Fred Chichin, Dalida, Michel Galabru, France Gall, les frères Goncourt, La Goulue, Ménie Grégoire, les Guitry Sacha et Lucien, Louis Jouvet, Eugène Labiche, Jean Le Poulain, Jacques Legras, Dany Logan, Francis Lopez, Gerome Medrano, Jeanne Moreau, Jacques Offenbach, Francis Picabia, Francisque Poulbot, Jean Rodor, Adolphe Sax, Siné, François Truffaut, Pierre-Jean Vaillard, Léon Xanrof, Emile Zola…

Le premier 33t du groupe
1963, 45 tours : une face A, une face B

Montés de Nice en 1961, le groupe passe au Golf Drouot où le succès est mitigé pour ces provinciaux venus de Nice face à la bande du square de la Trinité, Jacques Dutronc, Johnny Halliday, Eddy Mitchell et Les Chaussettes noires ; premier 45 tours en mai 1961.

Dick Rivers et les Chats Sauvages, 1962

octobre 1961, ils enregistraient leur premier 33 tours (un 25cm, 10 titres) avec Est-ce que tu le sais.  Dick quittera les Chats sauvages à la fin de l’été 1962. Cette année là, ils passaient en janvier à l’ABC. Ils enregistraient un 25cm 33 tours, 10 titres en mai pour leur premier anniversaire et trois 45 tours, en avril (Twist à Saint-Tropez),en juin (Laissez-nous twister) et en septembre. Soit au total pour 1961-1962, sept 45 tours et deux 33 tours.

1978, Je continue mon Rock’n’Slow
Il était Dick tout simplement. L’histoire d’un homme, 1967

Il avait enregistré une trentaine d’albums en solo. Il se disait né musicalement à la fin des années 50. Nourri aux racines du Rock’n’Roll en écoutant Elvis, Jerry Lee Lewis, Gene Vincent, Little Richard, Eddie Cochran. Il le restituait, le traduisait si bien avec sa voix grave si particulière, son look de rocker éternel, sa légendaire banane et ses cheveux noirs. Il avait inspiré à Antoine De Caunes  le personnage de Didier l’embrouille, le légendaire rocker bagarreur.

Commentaires

Laisser mon commentaire

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires

Recherche