Rallyes pédestres

Brève évocation du 14e, en préambule au rallye du 24 mars 2019

Voici quelques grandes lignes historiques, non exhaustives sur notre arrondissement, sans nom ou très peu, car vous retrouverez la trace de nombreuses personnalités tout au long du parcours que nous vous proposerons, le 24 mars 2019, lors du rallye-balade organisé avec l’association des Commerçants et Artisans de l’Avenue du Général Leclerc (acagl14).

Un bazar avenue d’Orléans

précisions sur le rallye

Le 14arrondissement de Paris est né le 1er janvier 1860 avec l’annexion de la partie des communes limitrophes comprises entre les fortifications de Thiers  créées entre 1841 et 1844 et le mur d’octroi, mur dit des fermiers généraux construit de 1784 à 1790.

Le nouvel arrondissement comprend quatre quartiers administratifs, le Petit-Montrouge, Montsouris, Montparnasse et Plaisance pris sur les communes de Gentilly, Montrouge, Malakoff, Vanves, Vaugirard. L’arrondissement alors créé est dit de l’Observatoire. Car l’Observatoire créé par Louis XIV était  un établissement scientifique remarquable qui fut fréquenté par les plus grands astronomes français et étrangers.

Des carrières et des moulins

Bureau de poste avenue d’Orléans face au 26-28 avenue du général Leclerc. Il a été déplacé car il jouxtait la villa Adrienne à son ouverture.

Le dernier moulin était à la hauteur des 26-28 avenue du Général Leclerc.

Vous croiserez cette rue lors du rallye-balade.

Au Moyen Age, les rois ont souvent concédé, hors de Paris, des terrains difficiles sur d’anciennes carrières, aux communautés religieuses qui s’y sont installées. Elles les ont développés et y ont ouvert des centres d’enseignement et de soins comme l’hôpital Saint-Vincent de Paul.

Chassées à la Révolution, les communautés seront de retour à la restauration des Bourbons.

De grandes étendues étaient réservées aux cultures des maraîchers, horticulteurs et pépiniéristes et des fermes subsisteront longtemps.

9 novembre 1785, un arrêt du Conseil du Roi décide, par mesure d’hygiène et de santé publique, la suppression du Cimetière des Innocents avec évacuation des ossements. La mesure sera généralisée aux autres cimetières parisiens et paroissiaux ainsi qu’aux cimetières des communautés religieuses. Tous les ossements vont êtres regroupés hors de Paris et déversés dans les carrières de la Tombe-Issoire où un site a été aménagé tout spécialement. Les Catacombes vont ainsi être créées et bénies le 7 avril 1786. De grands cimetières vont se développer hors de Paris comme celui de Montparnasse où subsiste un moulin sans ailes.

Avenue d’Orléans, les commerçants et artisans ont toujours été nombreux.

Grand axe de passage, voie commerciale l’avenue d’Orléans, qui deviendra l’avenue du Général Leclerc, menait à Montrouge.

Les pélerins en route pour Saint Jacques de Compostelle suivait la rue Saint Jacques, prolongée par la rue du faubourg Saint Jacques puis la rue de la Tombe Issoire, avant de rejoindre la route d’Orléans.

Une grande activité commerciale

Avant l’annexion, entre les deux murs s’est développée une importante activité commerciale et industrielle. La population a grossi dès que les grands travaux d’Haussmann ont commencé, les ouvriers y étant logés.

Le Soldat Laboureur ouvre sur deux étages, sans alimentation, en 1838.

Dès 1858, Haussmann et Belgrand

L’architecte de Saint Pierre de Montrouge choisi par Haussmann sera aussi celui de la prison de la Santé.

Le baron décide pour alimenter les Parisiens en eau potable la construction du Réservoir de Montsouris, dès 1858. Il sera achevé en 1874.

Le centre hospitalier Sainte-Anne et la prison de la Santé ouvrent en 1867. L’église Saint Pierre de Montrouge sera achevée en 1869.

La bière sera une des grosses industries du 14e. La brasserie de L’Espérance deviendra Filley puis Luxor.

Des espaces verts et des loisirs

A l’approche de l’Exposition universelle de 1867, Haussmann se penchait sur notre arrondissement y élargissant les grands axes de circulation, et entourant Paris d’espaces verts, de squares et de grands parcs.

Le parc Montsouris sera ainsi construit sur 15 hectares, de 1867 à 1878. Sur les anciennes carrières désaffectées de Montsouris son lac était alimenté par l’aqueduc d’Arcueil. Une tranchée est creusée, 1866-1867,  afin que passe la ligne de petite ceinture. La ligne de Sceaux sera mise en tranchée en 1930-1931.

Programme du théâtre de Montrouge au 70 avenue d’Orléans

Le quartier de Montparnasse avec ses cafés-concerts, ses théâtres, les salles de spectacles de la rue de la Gaité s’est affirmé comme le quartier des loisirs.

Un rôle confirmé durant les Années Folles avec le Dôme, la Coupole, la Rotonde.

Cependant de nombreux ateliers d’artistes ont laissé leur trace dans le Petit-Montrouge et Plaisance. L’avenue d’Orléans a eu ses salles de spectacles, théâtre, puis cinéma.

Le 14e abrite la résidence universitaire internationale de Paris. Elle a été implantée sur les anciennes fortifications à partir de 1925. Son premier mécène fera don de 10 millions de francs-or. Elle abrite aujourd’hui 40 maisons, 12000 étudiants et chercheurs de 140 nationalités différentes. Son parc s’étend sur 34 hectares. Il est accessible au public toute la semaine, de 7h à 22h.

L’ancien Carrefour des Quatre Chemins était le coeur du Petit-Montrouge. Il est devenu le carrefour d’Alésia car le métro y débouche. Mais cette place est celle de Victor et Hélène Basch tués par des miliciens en janvier 1944. Il était président de la ligue des droits de l’Homme.

Le fier Lion de Bartholdi sur la place Denfert-Rochereau est devenu un monument symbolique du 14e , connu dans le monde entier. Depuis son installation, il  a été de toutes les grandes fêtes et grands moments de la vie de notre capitale. Nous aurons l’occasion de parler de lui prochainement.

Suivez le lien ci-dessous qui vous fournira les indications pour participer à notre rallye du 24 mars 2019. Vous pourrez ouvrir le fichier, l’imprimer et nous l’adresser.

précisions sur le rallye

Inscription sur la boutique

Commentaires

  • PACAUD Marc et Josette
    Comment posted on 3-6-2019 Reply

    Super évasion qui réunit le plaisir de la découverte et une meilleur connaissance d’un environnement hors des artères très connues …..

    « vivement dimanche » non pas avec Drucker mais sur les traces d’un rallye parisien ……

Laisser mon commentaire

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires

Recherche