Droit et justice

Le père de Nicolas Le Floch, Jean-François Parot a tourné la page

Son premier roman publié au format 10/18 dès 2000.

Jeudi 24 mai 2018. Les Nautes de Paris ne pouvaient pas passer sous silence, le décès de Jean-François Parot qui avait donné vie au commissaire du Châtelet Nicolas Le Floch. Nous avions croisés son héros lors de recherches pour notre article sur la prison de For-L’Evêque que l’on redécouvre aujourd’hui. Il nous a conduit de quartier en quartier.

Il s’est éteint dans la nuit de mardi à mercredi.

Ce diplomate passionné par le XVIIIe siècle avait commencé à écrire son premier roman historique à Sofia. L’énigme des Blancs Manteaux, le premier volume sera publié en 2000 chez JC Lattès, suivi la même année de L’homme au ventre de plomb.

Avec lui nous avons vécu quelques pages de l’histoire de France et de Paris.

Plan de Paris de Deharme, 1763

Il nous a transportés au XVIIIe siècle au cœur des intrigues qui ont animé la vie de la cour de Louis XV et Louis XVI, aux côtés des lieutenants de Police du Châtelet, Sartine, Lenoir, d’Albert, et Louis Thiroux de Crosne.

Le prince de Cochinchine est le dernier titre publié par Jean-François Parot fin 2017.

Nous nous rapprochions volume après volume de la Révolution. Le 14roman a été publié fin 2017. Il porte sur des événements de l’année 1787 et nous mène jusqu’à fin décembre…

Nous savions que l’auteur s’était intéressé dans le cadre d’un mémoire d’Histoire aux quartiers de Grève, Saint Avoye et Saint Antoine à la veille de La Révolution. Alors, l’année 1789 conservera son histoire officielle sans Nicolas Le Floch auquel il avait donné une véritable existence faite de sang et de chair grâce à la télévision qui n’a diffusé, malheureusement, que quelques épisodes.

Adepte de la bonne chère, de sexe mais aussi d’une grande humanité. Son auteur ne pouvait être qu’un épicurien. Son esprit positif va nous manquer.

Nous pourrons tenter de nous consoler en noyant notre chagrin dans d’excellents vins qui accompagneront les recettes d’époque qu’il nous a laissé dans l’ouvrage publié en 2015 avec Marion Godfroy : « A la table de Nicolas Le Floch » ;

Ou faire la balade au départ de Saint-Eustache proposée par le musée du Barreau sur le thème « Des avocats et la Justice » qui évoque bien sûr Balzac mais aussi les romans de Jean-François Parrot et les enquêtes de Nicolas Le Floch.

Commentaires

Laisser mon commentaire

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires