Gares parisiennes

De Paris-Bastille au Viaduc des Arts

La gare désertée, abandonnée, va accueillir des expositions et salons. Ainsi, l’association Nature et Progrès y crée en 1976, le salon Marjolaine, la notion de bien-être et les produits naturelles attirent pour cette première édition 30 000 visiteurs. On peut également citer la création la même année du salon du modélisme. Mais, la gare de Paris-Bastille sera démolie en 1984 et sera remplacée par l’Opéra Bastille.

Une promenade plantée sur le Viaduc

Dès 1979, L’atelier Parisien d’Urbanisme a mené une réflexion sur son devenir. La Mairie de Paris achète la gare en 1986. Les premiers aménagements du Viaduc, qui suivait l’avenue Daumesnil, débutent en 1988 sur un projet de Patrick Berger pour s’achever en 1997. Dès 1993, autour de l’association du Viaduc des Arts, des artisans de la mode et de la décoration s’installent. La promenade aménagée en lieu et place des anciennes voies, est devenue la coulée verte. Sur son parcours après avoir enjambé la rue Montgallet, désormais, les promeneurs peuvent accéder au nouveau jardin de la gare de Reuilly qui possède la première fontaine d’eau pétillante installée dans Paris. L’architecte Philippe Mathieux et le paysagiste Jacques Vergely ont mené la coulée verte de ponts en tunnels et tranchées jusqu’au bois de Vincennes, un parcours de 4,5 kms.

Autour du Viaduc avant les réaménagements.

Autour du Viaduc avant les réaménagements du quartier.

Commentaires

Laisser mon commentaire

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires