La Seine des Nautes

Crue de la Seine, comme aurait dit Mac Mahon : « Que d’eau, que d’eau ! »

420 zouave DG2016Vendredi 3 juin 2016. Le bassin parisien est sous l’eau, les cours d’eau en amont de la Seine ont débordé. A Paris, le niveau de la Seine a atteint 6,10m, à 2h du matin dans la nuit de vendredi 3 à samedi 4.

En 1982, le niveau de la Seine avait atteint 6,18m.

Le pic de crue initial avait été prévu entre 5,3m et 5,9m mais les chiffres ont été revus à la hausse entre 6,10 et 6,15m. Certains sous-sols parisiens commencent à être inondés. Des quartiers ont été submergés dans l’ouest parisien. Vers 8h samedi 4 juin 2016 après une semaine de montée des eaux, on annonçait enfin une légère décrue à 6,07 mètres. Au fil de la matinée, elle devait se poursuivre. Les précipitations prévues pour le week-end ne devraient pas selon les prévisionnistes bloquer cette décrue.

Les rues de Paris en 1910

Quai des Grands-Augustins en 1910

Le zouave du pont de l'Alma en 1910

Le zouave du pont de l’Alma en 1910

La crue qui vient à l’esprit est  celle de 1910.

Le 28 janvier 1910, après trois semaines de pluie et dix jours de montée du niveau de la Seine, le zouave du pont de l’Alma avait de l’eau jusqu’aux épaules. La Seine flirtait avec les 9m atteignant son niveau maximal à 8,62m.

Tout le bassin parisien était déjà concerné.

La décrue aura pris un mois; 20 000 immeubles avaient été inondés ainsi que la moitié du réseau métropolitain.

Partition de 1910 racontant les inondations.

Partition de 1910
racontant les inondations.

partition vendue pour venir en aide aux victimes de l'inondation de 1910

partition vendue pour venir en aide aux victimes de l’inondation de 1910

La barque, nouveau transport urbain

En 1910, les déplacement se faisait en barque dans la capitale.

Rue du Bac en 1910

Rue du Bac en 1910

On peut encore croiser quelques repères de cette crue, notamment au niveau du quai d’Anjou.

Le musée d'Orsay en 1910.

Le musée d’Orsay en 1910.

Plus de berges

Aujourd’hui, à nouveau, plus de berges pour se promener et flâner. On se penche depuis le quai pour scruter le fleuve.

Après le Louvre et le Musée d’Orsay, le Grand Palais, le Palais de la Découverte sont fermés ainsi que deux sites de la BNF (François Mitterrand et Arsenal). Alors, on se presse sur les quais de la Seine pour suivre ce cours d’eau fantasque qui s’écoule avec force et bruyamment, vers l’océan.

La navigation sur la Seine est arrêtée. Les bateaux d’approvisionnement comme ceux de loisirs et de transport ne peuvent plus passer sous les ponts.

Barrière préventive

Barrière préventive

Des barrières préventives ont été installées. Les berges ont disparues, engloutissant ce qui s’y trouvait.

l'eau engloutit tout ce qui se trouve sur ses berges.

L’eau engloutit tout ce qui se trouve sur ses berges.

Sur la ligne C du RER la portion Austerlitz-Javel a rapidement été fermée. 

Dans le métro, l'eau gagne du terrain

Dans le métro, l’eau gagne du terrain.

La RATP a fermé la station Saint-Michel et Cluny la Sorbonne.

Sous le Pont Alexandre II, la boîte de nuit le Showcase et le restaurant le Faust sont sous l’eau.

Les bateliers se serrent les coudes et veillent à la décrue qui pourrait faire des dégâts en cas de choc entre les bateaux.

Documents : les Nautes de Paris

1aSans titre-1

Commentaires

Laisser mon commentaire

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires