Métiers d'art

Le salon Ob’Art est de retour à l’espace Blancs Manteaux, à Paris

Le salon Ob’Art, salon des objets de créateurs est de retour à Paris du 23 au 25 novembre 2018. Les exposants appartiennent au secteur de la décoration, du mobilier, des arts de la table, de la mode, de la bijouterie.

Cette année, on sent une large présence de bijoux avec des techniques très différentes d’un stand à l’autre.

Antoine Rault, Sandrine Charles-Messance, Valérie Vayre

Si Valérie Vayre est une spécialiste du verre filé à la flamme, elle présente des cadres qui renferment des animaux étranges mais aussi des bijoux.

Sandrine Charles-Messance ses colliers deviennent des objets.

Dans ce secteur Sandrine Charles-Messance se tourne progressivement vers le grand, le très grand format avec ces colliers-objets « l’ inspiration me vient de mes voyages ».

Antoine Rault, artiste verrier présente ses élucubrations, à découvrir au salon. « Après plusieurs années en tant que Souffleur de verre chez différents verriers, j’ai décidé de mettre le soufflage de verre de côté pour me consacrer à la Pâte de verre »

La céramique et le verre sont des matériaux qui séduisent de plus en plus d’artisans-créateurs.

Damise Brault, atelier les Madises, est céramiste et photographe. Elle nous a expliqué ses techniques « J’utilise l’estampage à la plaque, le tournage et le moulage, ainsi que différentes techniques d’impression d’images en superposition à partir de mes photos, comme la sérigraphie et le monotype. Mais aussi le dessin, la lithophanie, le décor sur émail cru et la réserve à la cire. Aimant la mode, j’utilise les tissus, le dé à coudre, les écorces d’arbres et d’autres textures pour donner du relief. »

Aline Devos Perrin spécialiste du vitrail et Patrick Perrin le peintre

Il y a des fidèles qui à chaque édition ont de nouveaux objets comme Annie Léveillault spécialiste des scène miniatures ou Aline Devos Perrin et Patrick Perrin, l’atelier  Derrière le vitrail.

 

Côté mode, Catherine Roncin artisan gainier, propose une série de petits sacs uniques aux finitions collées délicatement, mais d’une solidité toute professionnelle. Elle s’est rapprochée pour cette édition de Nelly Bichet et de ses chapeaux aux couleurs de saison.

Catherine Roncin et Nelly Bichet Chapeaux

Maya, Pascale Maya Hochman spécialiste textile se passionne pour les textures et les écharpes uniques. « Faire deux fois la même écharpe ne m’intéresse pas ».

Se renouveler sans cesse est ici le mot d’ordre, d’où une majorité d’œuvres uniques.

Chez Maya des écharpes uniques

On peut également y rencontrer Alexandre Taveau, designer et créateur de mobilier, qui est sorti de son atelier de Saint Ouen. Il participe pour la première fois au salon avec des créations à découvrir. Spécialiste du métal, il sait l’unir au verre ou au bois.

Alexandre Taveau

La Fédération des Ateliers d’Art de France qui réunit plus de 6 000 professionnels sur le territoire national assure la promotion de ses adhérents par le biais de ses salons et événements comme Maison et Objets, Révélation au Grand Palais, le salon international du Patrimoine Culturel et Ob’Art qui réunit des créateurs d’objet unique ou en séries limitées à Montpellier, Bordeaux et à Paris. L’arrêté du 24 décembre 2015 a fixé la liste des métiers d’art qui réunit 198 métiers, 83 spécialités répartis en 16 domaines. Ils sont reconnus dans la loi Artisanat, Commerce et TPE. La Fédération se fait l’ambassadeur de la création d’une branche professionnelle métiers d’art car « ces métiers rassemblent en France 38 000 ateliers. Soit près de 60 000 emplois et génèrent 8 milliards € »

Commentaires

Laisser mon commentaire

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires