Livres et chroniques sur Paris

Le salon du Livre de Paris réunit grands et petits éditeurs

Vendredi 15 mars 2019. Les Nautes de Paris étaient au salon du Livre de Paris, à la porte de Versailles, dès l’ouverture. Nous n’étions pas seuls, une foule de petits et grands venus d’établissements scolaires se pressaient avec enthousiasme, leur chèque livre (15 €) à la main. Ils ont rapidement envahi les stands des éditeurs.

Sur le stand de Sciences pour tous lorsqu’il est question de dinosaures, les enfants sont au premier rang.

D’autres ont été conduits vers le stand du Centre National du Livre qui proposait une animation ludique et poétique. Des conférences et rencontres avaient été spécialement préparées pour eux. D’autres enfants plus téméraires se sont dispersés en quête de leur auteur favori. Mais ceux-ci n’étaient pas encore arrivés. 

L’application Fabricabrac

Mathilde Barbedette du service EAC des éditions multimédia de la BNF. Devant elle des découpages papier sortis de Fabricabrac pour réaliser des animaux.

De nouveaux jeux et une série de livres pour enfants à partir de 4 ans ont été ajoutés par l’équipe de la BNF chargée des contenus numériques. La Bibliothèque Nationale de France et sa bibliothèque en ligne Gallica réservaient aux jeunes visiteurs quelques surprises. L’application gratuite Fabricabrac, qui permet de jouer avec les éléments des collections de la BNF sur leur tablette ou celle de leurs parents, propose maintenant une série de livres sortis de ses collections, mais aussi des albums à colorier, de la Bd, sa salle de jeux s’enrichit régulièrement de nouveautés interactives. A noter également, « Après le dépôt de ses archives à la BnF en 2011, Georges Wolinski a fait don, l’année suivante, de plus de mille dessins originaux, qui couvrent plus de 50 ans de production artistique, de la fin des années 1950 aux années 2010. Ils sont désormais en accès libre sur Gallica.« 

La 39e édition du salon, créé en 1981 par les éditeurs membres du syndicat professionnel, se déroule cette année du 15 au 18 mars, à la porte de Versailles. dans le Hall 1 du parc des expositions. Les livres succèdent aux bêtes à concours du salon de l’agriculture. Il est vrai que les livres ont aussi leurs bêtes à concours. D’ailleurs quelques prix sont décernés durant le salon. Les écrivains viennent au contact de leurs lecteurs, avec des horaires soigneusement calés sur les plannings mûrement réfléchis par les éditeurs.

Monique Le Dantec se prête volontiers à la séance de dédicace.

Rencontre avec Monique Le Dantec

Monique Le Dantec est une romancière et l’âme de Morrigane éditions. Son dernier roman a pour cadre Paris.

Une aventure souterraine

Très minutieuse, curieuse et scrupuleuse, chaque roman mis en œuvre s’appuie sur une documentation précise.
Ce titre l’Eveil de Yole (314 pages, 21×14 cm) a été imprimé pour le salon. L’histoire que vit son héroïne puise dans l’histoire de la capitale racontée par un de ses personnages qui nous sert de guide. Cette aventure nous mène de la place des Vosges au Château de Versailles, du Dark Web aux Catacombes, du cimetière du père Lachaise aux passages couverts parisiens. Même le libraire Jousseaume du passage Vivienne joue un rôle dans cette fiction.

Dans l’interview qui suit réalisée au salon, Monique Le Dantec vous en dira plus sur ce récit.

Commentaires

Laisser mon commentaire

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires