Balades ludiques à pied dans Paris

Le Drawing Hotel a été pensé « dessin » par Carine Tissot

Carine Tissot directrice du Drawing Hotel

Juin 2017. Amateur de dessins et d’art contemporain voici un hôtel créé par une passionnée, une collectionneuse à l’écoute des artistes.

Un hôtel cent pour cent dessin ou, lorsque le rêve devient réalité. L’idée trottait dans sa tête depuis quelques voyages, Carine Tissot connaît la diversité des hôtels qu’offre notre planète. Elle les regardait avec de plus en plus d’attention et l’œil critique lors de ses séjours à l’étranger à la rencontre de  galéristes et d’artistes.

Le Drawing Hotel a ouvert les portes en février 2017. Il s’affiche totalement dédié au dessin et attire les amateurs et collectionneurs. Il prolonge et étoffe propositions et échanges autour d’une passion commune, pour ceux qui ont l’envie de découvrir davantage ce medium contemporain présent dans de nombreuses galeries parisiennes.

Sur le fronton La Liane de Stéphane Péraud

Dès le fronton  du 17 rue de Richelieu (Paris 1er) on peut découvrir la liane lumineuse de Stéphane Péraud. A chaque étage carte blanche a été donnée à l’un des cinq artistes Lek & Sowat, Abdelkader Benchamma, Clément Bagot, Françoise Pétrovitch, et Thomas Broomé pour que chacun prennent en charge les couloirs avec sa propre technique. Ils ont ainsi créé des œuvres spécifiques pour l’hôtel.

Le Drawing Lab prolonge l’effet Drawing Now hors les murs et trouve ici un espace expérimental au niveau bas de l’hôtel. Ainsi, il accueillera chaque année trois artistes qui se succèderont et que les curieux pourront découvrir tout au long de l’année. Après Keita Mori et son « Bug Report » de février à mai, Debora Bolsoni vient de s’installer en juin et présente « No names, but names » jusqu’en septembre. Lui succéderont Pia Rondé et Fabien Saleil d’octobre à janvier 2018.

No names, but names de Debora Bolsoni

Un séjour au Drawing Hotel offre l’occasion d’une visite « art » de la capitale.

Ambre Cartier en est l’Art Concierge et pourra vous concocter des visites et rencontres très personnalisées. Elle veille également sur le Drawing Lab et la boutique.

Le lieu vous invite à la découverte, à la détente à l’heure du thé, en soirée pour un cocktail au D bar, certains jours et certains soirs au Roof-Top, au bar terrasse.

Le dessin est aussi dans les chambres. Ici avec Lek & Sowat

Au 17 rue de Richelieu, Paris 1er

Carine Tissot est une spécialiste des foires et salons artistiques. Elle a rejoint sa mère Christine Phal qui avait créé dès 2007 le salon du dessin contemporain, afin en 2009 que la société CPCT Arts & Events voit le jour et garde sa totale indépendance.

L’année suivante le salon du dessin contemporain devenait Drawing Now Paris et jouait la carte de l’international ; Christian Piguet les avait rejoint comme directeur artistique.

2011, Le premier prix du salon a été décerné à une jeune artiste de moins de 45 ans : Catherine Melin (galerie Isabelle Gounod).

En 2013, le salon Drawing Now Paris ajoutait une plateforme Emergence afin de réunir de jeunes galeries de moins de 4 ans.

Mars 2014, Drawing Now s’installait au Carreau du Temple entièrement rénové et en décembre, un second salon voyait le jour : Soon, le Salon de l’Oeuvre Originale Numéroté. Son point d’ancrage est le Bastille Design Center 74 Boulevard Richard Lenoir. Devenu biennale, il aura lieu du 1er au 3 décembre 2017.

Après une 11e édition au Carreau du Temple en mars dernier Drawing Now sera de retour du 22 au 25 mars 2018.

2017 aura été une année forte avec l’ouverture du Drawing Hotel qui prend une position solide dans l’offre touristique culturelle de la capitale.

 

 

 

 

 

 

Carine Tissot nous parle de cette aventure

Commentaires

Laisser mon commentaire

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires