Association du patrimoine

La Fondation Cartier quittera le boulevard Raspail pour la place du Palais Royal

Les Nautes de Paris comme les habitants du 14e arrondissement savent que la Fondation Cartier pour l’art contemporain s’implantera prochainement dans le 1er arrondissement.

A Jouy-en-Josas, une partie des anciens bâtiments qu’occupait la Fondation Cartier

Le 20 octobre 1984, la Fondation Cartier pour l’art contemporain était inaugurée, à Jouy-en-Josas. Elle y est restée dix ans.

Le président de Cartier SA Alain-Dominique Perrin, collectionneur d’art contemporain mais aussi exécuteur testamentaire de César, faisait alors une démonstration dynamique de ce que pouvait être le mécénat d’entreprise. En 1986, il rédigera un rapport sur le sujet pour le ministre de la culture François Léotard. Une loi relative au mécénat, aux associations et aux fondations sera votée en 1987, modifiée en 2003 par Maurice Aillagon, elle a été revue en janvier 2019. 

Boulevard Raspail, janvier 2019

En 1928, au 261 du boulevard Raspail, des Américains créent « l’American Student Club » qui deviendra l’American Center à partir de 1934.

En 1994, la « Fondation Cartier pour l’art contemporain » s’installe dans un bâtiment aux façades en verre conçu par l’architecte Jean Nouvel. Celui-ci a joué une transparence totale afin, notamment, que le cèdre planté par l’écrivain Chateaubriand reste visible de la rue. Aujourd’hui, la fondation se sent à l’étroit. Mais elle ne pourra pas s’agrandir, sur les terrains de l’ancien hôpital Saint-Vincent de Paul. La fondation avec laquelle les habitants du 14e s’étaient familiarisés et aimaient fréquenter va partir s’installer au Louvre des Antiquaires sur 14000 m2.

Le Louvre des Antiquaires rue de Rivoli

Elle conserverait des bureaux boulevard Raspail, mais pour ses 40 ans, en 2024, elle passera d’un espace de 1200m2 à 6000m2 dédiés à l’art, et aux expositions. Boutique, salle de spectacles, restaurant devraient compléter sa nouvelle implantation place du Palais Royal et rue de Rivoli (Paris 1er). 

Le Grand Hôtel du Louvre place du Palais Royal

Sur cette place, en 1852, ouvrait le Grand Hôtel du Louvre financé par les frère Pereire afin de recevoir les visiteurs pour notre première Exposition universelle en 1855. En 1855, un magasin ouvre au rez-de-chaussée de l’hôtel. Les grands magasins du Louvre vont investir progressivement tout l’espace et bientôt remplacer le Grand Hôtel du Louvre qui déménagera à proximité, en 1875, face à La Comédie Française.

Les grands magasins du Louvre, un succès qui allait grandissant.
Chansonnette de 1904 éditée par Christiné, passage de l’Industrie

1877, les grands magasins du Louvre occupent tout l’immeuble rue de Rivoli.

Septembre 1943, un avion britannique s’écrase sur le bâtiment dont seules subsistent les façades. Les magasins reconstruits resteront ouverts jusqu’en 1975.

De 1978 à 2016, Le Louvre des Antiquaires s’y installera. Ils seront 250 professionnels en 1990. Aujourd’hui cet espace déserté attend ses nouveaux atours pour renaître.

Jean Nouvel sera à nouveau au rendez-vous avec la Fondation Cartier. Le maître d’œuvre redonnera vie à cet espace déserté par les antiquaires pour lui offrir une nouvelle adresse qui soit le reflet de ses ambitions, avec de grands espaces qui permettront de montrer de grandes œuvres. Les travaux devraient commencer au second semestre de 2019 au 2, place du Palais Royal, pour une durée de quatre ans. (à suivre)

Documents : Les Nautes de Paris

Commentaires

Laisser mon commentaire

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires