Cinéma

La chambre interdite de Guy Maddin au Centre Pompidou

Le 28 novembre 2015, le Centre Pompidou, à Paris, proposait la projection en avant-première, du film de Guy Maddin et Evan Johnson : « La Chambre interdite ».

Le réalisateur Guy Maddin était venu tout spécialement de Winnipeg (Canada) pour présenter et parler de son film qui sort en salles, le 16 décembre, en collaboration avec ED Distribution.
700DP_La_Chambre_interdite-1

Passionné par l’esprit et l’esthétique des films muets, hanté par les films perdus des cinquante premières années du Cinéma, il poursuit sa quête, les faire revivre à partir de bribes. Il les réécrit, les projetant tel un volcan en fusion. Il leur donne une nouvelle vie afin qu’ils rencontrent le public.

Des séances de spiritisme

Le réalisateur était présent entouré de quelques uns de ces acteurs comme Maria de Medeiros et Jacques Nolot.

Le réalisateur était présent entouré de quelques uns de ces acteurs comme Maria de Medeiros et Jacques Nolot.

Il a ainsi tourné en partie, en public, ce film au centre Pompidou en 2012 dans le cadre d’ateliers baptisés « séances de spiritismes ».

Guy Maddin avait recréé à cette occasion un décor de cabinet de voyance :

« j’ai dirigé des séances, une chaque jour pendant 18 jours, afin d’établir le contact avec les esprits qui habitent les films perdus. 

Mathieu Amalric, Charlotte Rampling, Géraldine Chaplin, Maria de Medeiros, Jacques Nolot, Adèle Haenel, Amira Casar, Udo Kier (entre autres) ont pris part à ces séances occultes.

Le réalisateur Guy Maddin était au centre Pompidou pour parler de son film.

Le réalisateur Guy Maddin était au centre Pompidou pour parler de son film.

 

Dès le moment où le Centre ouvrait ses portes, les acteurs entraient dans toutes sortes de transes, certaines réelles d’autres non.

Un voyant prenait alors «contact» avec l’esprit d’un des films perdus… » a expliqué le réalisateur (…)

« Nous avons tourné trois semaines de plus au centre Phi de Montréal avec des acteurs canadiens cette fois. Clara Furey, Roy Dupuis, Louis Neguin et d’autres se sont à leur tour laissés posséder par l’esprit de films perdus, face au public. »

Le résultat est là, étonnant, fascinant, des films renaissent sous nos yeux.Ces fragments tissent de nouveaux liens entre eux comment autant d’histoires qui s’emboîtent, se chevauchent, s’imbriquent, s’interrogent, se complètent… rebondissent, jusqu’à l’apothéose, le délire final, une explosion en point d’orgue.

Les acteurs et partenaires autour du réalisateur.

Les acteurs et partenaires autour du réalisateur.

 

Un sous-marin perdu, un bucheron, un chirurgien, un volcan, une moustache qui rêve, d’autres héros et bien d’autres aventures retrouvent, sous nos yeux, leurs couleurs perdues…

Un jeu accompagne l’arrivée du film : www.lachambreinterdite.fr, avec 25 vidéos disséminées, égarées sur la toile qu’il faut réunir. Les regrouper aidera, le forestier à  « retrouver Margot » malgré les embuches et les dangers qui l’attendent … L’expérience sera prolongée jusqu’au 20 décembre. Un autre site est en cours de création qui réunira de nombreux extraits de films perdus et rejoués pour de nouvelles : « Séances » pleines de surprises…

Photos du 28 novembre 2015 : Dominique Germond

A voir la bande annonce mise en ligne par EDDistribution sur youtube

Commentaires

Laisser mon commentaire

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires