Expositions universelles à Paris

Fragile, Murano ; des merveilles de verre au musée Maillol

Mars 2013. Sept siècles de création du verre sont à découvrir au Musée Maillol, fondation Dina Vierny (Paris 7e), à partir du 27 mars et jusqu’au 28 juillet. Une exposition peaufinée par les commissaires, Rosa Barovier Mentasti et Cristina Tonini ainsi que le co-commissaire Olivier Kaeppelin de la fondation Maeght, à Saint-Paul-de-Vence, pour l’art moderne et contemporain. Ils ont réuni une sélection de plus de 200 pièces remarquables, uniques, venues de collections publiques mais aussi privées qui sont présentées pour la première fois à Paris dans un parcours chronologique : chefs-d’œuvre de la Renaissance, pièces Art Déco mais aussi contemporaines : « Studio Glass » et « Glasstree » depuis 2009 à la Biennale de Venise.

Chefs-d’œuvre de Murano aux expositions universelles à Paris

Au XIXe siècle,Venise va être sous influence française puis autrichienne avant de rejoindre le royaume d’Italie en 1866. Le verre de Bohême est devenu à la mode. Mais, les ateliers de Murano avaient conservé le savoir-faire permettant d’exécuter des marqueteries, en émaux de verre colorés, notamment destinées à orner des dessus de table. Napoléon Ier en avait commandée une pour son bureau à Fontainebleau. Mais, les temps industriels étant venus, les œuvres artistiques n’étaient plus qu’une activité secondaire et cela malgré l’avocat Antonio Salviati qui avait investi le palais Barbarigo à Venise, dès le début des années soixante pour y établir une verrerie florissante. Les ateliers Salviati participeront de manière régulière aux expositions universelles parisiennes (1867, 1878, 1889…). Ainsi, lui sera commandée l’exécution des fresques de la voute en mosaïque de l’avant foyer de l’Opéra Garnier qui seront réalisées dans ses ateliers à Venise.
(Photo : Javier Perez : « Carrona », verre et corbeaux naturalisés, 2011)

Commentaires

Laisser mon commentaire

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires