Salles de spectacles disparues

Parce qu’à Paris on a toujours aimé rire, chanter, s’amuser, la Capitale a eu et abrite encore de nombreuses salles de spectacles et de théâtres parisiens. Certaines salles se sont déplacées par le passé pour s’installer dans ou à proximité des galeries couvertes de Paris ou des passages couverts parisiens où elles demeurent. D’autres ont été éphémères, d’un quartier de Paris à l’autre, elles ont suivi les modes en fonction des fêtes qui ont fait la renommée de Paris la nuit. Leur histoire accompagne celle de Paris au quotidien.

A Montmartre : La Boîte à Fursy voisine du Bal Tabarin de Bosc

Le chansonnier Henry Fursy directeur et animateur du Tréteau de Tabarin va après le décès de Salis (1897), reprendre les Lire la suite

Salles de spectacles disparues
Le Bal Tabarin du musicien Auguste Bosc a ouvert à Montmartre, en 1904

La revue Paris qui Chante consacre le numéro du 12 mai 1907 au « Tabarin de Mr Bosc » qui Lire la suite

Salles de spectacles disparues
Le Muguet : le porte-bonheur de Félix Mayol et du Concert Mayol

Né en 1872 à Toulon, Félix Mayol passe le 1er mai 1895, à son arrivée dans la Capitale, une audition Lire la suite

Salles de spectacles disparues

Notre boutique en ligne

Boutique

Les libraires partenaires